Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les TPE

Pendant la classe de première, les lycéens vont passer plusieurs épreuves de bac. Outre le français et les sciences (pour les ES), ils seront évalués sur les Travaux Personnels Encadrés (TPE) .
Ces TPE ne peuvent pas leur faire perdre de point puisque seuls les points au dessus de 10 seront comptabilisés au moment du calcul du baccalauréat.

Mais puisqu’ils ne peuvent pas faire perdre de points faut-il pour autant les négliger?

Bien sûr que NON puisqu’ils sont coefficient 2 ce qui est loin d’être anodin. Ils vous permettront d’obtenir une bien belle mention si vous décrochez une très bonne note.

Mais ce n’est pas tout : votre note figurera sur votre relevé de notes aux épreuves anticipées, celui que vous devrez fournir pour toute candidature à n’importe quel établissement post bac.

Une mauvaise note en TPE serait donc du plus mauvais effet !!

Alors maintenant que vous êtes tout à fait persuadés qu’il faut cartonner son TPE, voyons comment s’y prendre.

  • Constituez un groupe de 3 personnes (c’est le nombre optimal) suffisamment motivées pour que tout le monde travaille de la même façon sans que personne ne nourrisse un sentiment d’injustice. Fixez les règles du jeu dès le début et partagez vous équitablement les tâches. Parfois les TPE finissent dans un bain de sang et il n’y a rien de pire en tant que jury, qu’être témoin, le jour J, d’un règlement de compte.
  • Choisissez un sujet qui vous intéresse mais surtout qui intéressera votre jury. Pensez à ces pauvres profs qui,  depuis des années,  sont convoqués  pour écouter des élèves de première leur raconter TOUJOURS LA MÊME CHOSE !!!! Soyez ambitieux, soyez originaux : choisissez un sujet d’actualité qui étonnera votre jury. Fuyez la mode, le luxe, les sectes, les armes, Walt Disney, la publicité…
  • Les professeurs qui vous encadrent tout au long de vos séances de TPE noteront sur 8 points votre travail collectif et votre implication et pour cela ils s’appuieront sur votre carnet de bord. Il faudra donc écrire séance après séance, tout ce que vous faites, c’est à dire vos différentes recherches, vos discussions, vos décisions, vos problématiques éventuelles, vos plans et leurs améliorations successives…
    Bref, on doit en un coup d’oeil voir l’histoire de l’élaboration de votre TPE du choix du sujet à la réalisation de votre production finale.
  • Un TPE n’est pas un exposé, il ne doit pas être descriptif mais problématisé. Et c’est une des grosses difficultés que rencontrent les élèves de première. Qu’est-ce que cela signifie? Cela veut dire que vous devez mettre en tension des idées, soulever un vrai questionnement, ouvrir un sujet de débat et y apporter une réponse. Vous devez aborder votre sujet sur un angle d’attaque nouveau ou en tout cas suffisamment polémique pour que vous ayez des arguments à confronter.  Votre TPE sera donc de A à Z en rapport avec cette problématique qui en sera le fil conducteur.
  • A l’issue des 18 semaines, il faudra rendre votre production commune et là encore, je vous conseille l’audace. Abandonnez impérativement l’idée d’un dossier classique même si vous y mettez des couleurs et que vous le reliez chez l’imprimeur du coin. A l’heure du numérique soyez I-tech…Un site internet? Un blog? Un reportage vidéo ( mais attention, là il y a un risque absolu…il faut avoir du talent !!!) ou encore une maquette ou un magazine (si vraiment vous ne pouvez pas faire autrement.).
    Bien sûr, cette production sera l’oeuvre exclusive de votre groupe. Vous aurez construit toutes les parties sans plaggier quoi que ce soit sur internet. En même temps, vous rendrez votre note de synthèse individuelle dans laquelle vous expliquerez votre démarche, les difficultés que vous avez rencontrées et les satisfactions que vous en avez tirées.

=> Conseil : faites lire vos écrits à vos parents ou à un adulte afin qu’ils corrigent les fautes et la formulation. Un TPE truffé de fautes perd instantanément toute crédibilité.

  • Viendra alors le temps de préparer votre oral.
    L’oral durera 10 minutes par candidat, soit 30 minutes si vous êtes 3. Vous passerez en même temps devant un jury composé de 2 professeurs qui enseignent les matières que vous avez choisi pour élaborer votre TPE. Il ne s’agira pas de reprendre votre production à l’oral puisque vos examinateurs auront au préalable consulté celle-ci mais bien d’apporter un éclairage différent, de traiter un autre aspect de votre sujet. Il faut donc y penser au préalable, c’est à dire au moment ou vous construirez le plan de votre TPE. Gardez une idée, un fait récent, que vous développerez à l’oral. C’est un peu comme l’ouverture d’une dissertation. Traitez à l’oral la petite partie que vous auriez pu mettre dans votre TPE mais qui semblait si intéressante et originale qu’elle valait le coup d’être détaillée et qui plus est, à l’oral.
    Ne parlez pas trop longtemps pour laisser le temps au jury de vous poser des questions et surtout entraînez-vous avant de passer l‘oral.
    Enfin,  mettez-y de l’entrain et des sourires…rien de pire que des élèves qui font la gueule quand ils viennent soutenir leur TPE.

Vous avez peur de rater vos TPE?

Posez-nous vos questions et prenez un temps pour réussir !