5 choses à savoir pour réussir son oral de TPE

Vous avez réussi à finir votre production à temps, vous l’avez enfin rendue  accompagnée de votre carnet de bord et de votre note de synthèse…Vous êtes fier de vous et de votre travail et vous vous sentez libéré (délivré…♬👸).  Vous avez raison d’être content de vous, c’est une sacrée étape de passée!

L'épreuve orale des TPE

Mais ne vous réjouissez pas trop vite, les doigts de pied en éventail et les journées à traîner au café ou sur le net, ce n’est pas encore pour maintenant !!! Et oui, vous n’avez réalisé qu’une partie du travail qu’exigent les TPE.  

Un tout petit rappel, qui ne sera sûrement pas nécessaire pour la majorité de mes lecteurs : c’est une épreuve de bac coefficient 2 pour laquelle seuls les points au dessus de la moyenne sont comptabilisés mais dont la note finale figure sur votre relevé d’épreuves anticipées du baccalauréat. Il serait vraiment dommage voire préjudiciable de ne pas décrocher une super note, j’entends par là au moins un 15/16 voire plus.

Il faut donc activement préparer l’oral car il participera largement à votre note finale (6 points sur 20). En effet, les professeurs qui vous ont encadré toute l’année vous noteront  sur 8 points, tandis que les deux professeurs qui vous feront passer l’oral sur 12 points (6 points pour la production et la note de synthèse et 6 points pour votre prestation orale et votre capacité à répondre aux questions posées).

Tout ça pour vous dire que vous pouvez encore rattraper votre note si vous n’avez pas été exemplaire toute l’année pendant les heures dédiées aux TPE – j’entends par là, si vous avez préféré glandouiller et ricaner avec vos copains plutôt que bosser activement vos problématique et plan ( j’imagine que cela parle à certains!!!).

Alors comment faire pour exceller à l’oral?

Pretty young woman thinking with sketched question marks all over her head

1) Bien respecter le temps imparti.

Votre oral va durer environ 30 minutes si vous êtes 3 c’est à dire 10 minutes par élève. Mais attention, cela ne signifie pas que vous devez parler 10 minutes chacun les uns après les autres. Préférez une prise de parole alternée, interactive, cela rendra votre oral bien plus vivant.  Ne parlez pas trop longtemps car vos interrogateurs ont sûrement envie de vous poser des questions ni trop peu de temps car alors vous leur laissez un boulevard pour vous cuisiner.

Il faut gérer intelligemment votre temps !

2) Ne pas reprendre le contenu de votre TPE mais plutôt développer un point que vous n’avez pas vraiment abordé.

Trop souvent, les élèves de première pensent que l’oral du TPE consiste en une soutenance de leur TPE à savoir une redite de ce qu’ils ont défendu dans leur production. A croire qu’ils veulent tuer d’ennui leurs examinateurs ! Quel intérêt de leur (re)détailler tout ce qu’ils ont  déjà lu ou écouté en consultant les productions?

Profitez de ce moment pour ouvrir le débat sur un autre aspect, pour répondre à la question que vous avez posée en ouverture ou encore pour traiter un point d’actualité très récent concernant votre TPE.

3) Etre un peu original, oui, mais pas fantasque.

Parfois, on rencontre des lycéens qui semblent confondre oral de TPE avec prestation théâtrale. Bien sûr, vous pouvez vous mettre en scène et préparer votre oral comme un véritable exercice d’éloquence mais sans jamais négliger le fond. Inutile de venir déguisés ou grimés en pensant que vous allez séduire votre jury en utilisant l’humour et la fantaisie. De la mise en scène , d’accord, mais toujours au service des connaissances et du raisonnement.

Je ne suis pas en train de vous conseiller l’austérité et le conformisme, je vous préviens contre le risque du “too much”.

4) Adopter la tenue vestimentaire adéquate.

Certains viennent habillés comme à l’accoutumée (c’est à dire avec leur traditionnel jean slim, leurs baskets fatiguées et leur pull sans forme…;-) ), ce qui me semble être une erreur.  Si vous faîtes un effort vestimentaire, c’est le signe que vous prenez cette épreuve de bac au sérieux.

A journée exceptionnelle, tenue soignée :  les filles pourront, pour l’occasion, enfiler de (jolies) chaussures et les garçons une chemise (repassée). Allez, juste un petit effort (on ne vous impose pas le 3 pièces cravate!!! ).

5) Se préparer à l’avance.

Demandez à un adulte de vous écouter et entrainez-vous au moins une fois, c’est à dire organisez un oral blanc… Vous ne serez que meilleur le jour J !

Les règles de base sont les mêmes que pour n’importe quelle prestation orale : on respire, on pose sa voix, on ne parle pas trop vite, on est pas scotché sur ses notes (le mieux serait de ne pas en avoir ou alors vraiment minimalistes, c’est à dire quelques mots clés apposés sur une fiche bristol en cas de panne sèche), on balaie du regard toutes les personnes de son auditoire et on ne fixe pas celle qui a l’air la plus sympa, on sourit ( même si on est en PLS) et on montre qu’on a pris du plaisir à le travailler ce TPE!

Courage, ce n’est qu’un (bon) moment à passer !

Préparez efficacement votre oral de TPE grâce à #untempspourréussir